TRACFIN : DRLT - analyste "ingérences criminelles" H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2021-5103  

Date de début de publication

19/10/2021

Date limite d'envoi des candidatures

30/12/2021

Documents requis pour postuler

- CV
- Lettre de motivation
- 3 derniers compte-rendu d'évaluation

Directions et Services

Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins (TRACFIN)

Description du poste

Domaine et métier

Direction et pilotage des politiques publiques - Cadre - Experte chargée / Cadre - Expert chargé d'une politique transversale

Intitulé du poste

TRACFIN : DRLT - analyste "ingérences criminelles" H/F

Cotation RIFSEEP

Cotation 3

Versant

Fonction publique de l'Etat

Catégorie

Catégorie A (cadre)

Statut du poste

Vacant

Nature de l'emploi

Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels : art 4/6/6quater/6quinquies - loi n°84-16

Descriptif de l'employeur

TRACFIN est un service à compétence nationale rattaché au ministre chargé de l'économie et au ministre chargé du budget. Il compte 190 agents. Il est à la fois :
- la cellule de renseignement financier (CRF) française
- l’un des services spécialisés de renseignement visés à l’article R. 811-1 du code de la sécurité intérieure (CSI).

A ce titre, le service recueille et enrichit les informations relatives à des opérations financières suspectes qu’il reçoit, avant de transmettre le résultat de ses investigations à l’autorité judiciaire, aux administrations partenaires, en particulier au sein des ministères économiques et financiers ou des services de renseignement, ou à ses homologues étrangers, avec lequel TRACFIN entretient des relations suivies.

Réorganisé en 2021, le service est structuré autour des départements métiers et transverses suivants :
Les 4 départements métiers sont :
·le département renseignement et lutte contre le terrorisme
·le département lutte contre la fraude
·le département lutte contre la criminalité économique et financière
·le département des affaires institutionnelles et internationales

Les principaux départements transverses et support sont :
·le cabinet
·le département juridique et judiciaire
·le département des systèmes d’information
·le département des affaires administratives et financières
·la cellule d’analyse stratégique
·la cellule sécurité
·la mission contrôle interne

TRACFIN comptait 190 agents au 31 décembre 2020.

Descriptif de l'employeur (suite)

Au sein de TRACFIN, le Département Renseignement et Lutte contre le Terrorisme (DRLT) est en charge de la défense et de la promotion des Intérêts Fondamentaux de la Nation. Il met en œuvre les investigations qui lui sont ouvertes sur le fondement du code monétaire et financier et du code de sécurité intérieure et peut transmettre des informations aux destinataires prévus par la loi. Partenaire prioritaire des services de la communauté du renseignement avec qui il participe à l’élaboration et à la bonne exécution des doctrines d’emploi élaborées par la Coordination Nationale du Renseignement et de Lutte contre le Terrorisme (CNRLT), le DRLT exerce une compétence sur les missions suivantes :
- Prévention du terrorisme
- Protection et promotion des intérêts économiques, industriels et scientifiques majeurs de la France
- Lutte contre toute forme d’ingérence étrangère
- Prévention de la criminalité et la délinquance organisée (groupes criminels transnationaux, trafic international de stupéfiants, traite des êtres humains et immigration clandestine)
- Prévention de la prolifération des armes de destruction massive
- Prévention contre les violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publiques

Il comprend 1 chef de département, 2 adjoints et 3 chefs de division :

- La Division de Lutte contre le Terrorisme (DLT)
- La Division du Renseignement Economique (DRE)
- La Division Ingérences Criminelles (DIC)

Description du poste

La Division Ingérences Criminelles (DIC) (un chef de division, un adjoint et 10 agents environ) est en charge de la lutte contre toute forme d’ingérence. Pour mener à bien sa mission, elle dispose d’experts géographiques, géopolitiques ou linguistiques. La division est également en charge de lutte contre la criminalité organisée transnationale, plus spécifiquement contre le trafic de stupéfiants et la traite des êtres humains (dont l’immigration clandestine). Par ailleurs, elle intervient dans le domaine de la contre-prolifération.

Placé(e) auprès du chef de la DIC et de son adjoint(e), le/la titulaire du poste, a pour principales fonctions :

-          La conduite d’investigations depuis les signalements collectés par le Service qu’ils proviennent de professionnels assujettis au dispositif LBC/FT ou de partenaires énoncés aux termes du code monétaire et financier

-          Le pilotage d’analyses opérationnelles de long terme ayant vocation à détecter et entraver des réseaux criminels en lien avec les thématiques traitées par la division mais également à créer de la connaissance sur lesdites thématiques

-          La gestion d’un portefeuille de dossiers

-          La référence sur une des thématiques de la division (spécialisation géographique, typologie de criminalité)

-          Le cas échéant, la représentation du service dans les agences interservices liées (contre-prolifération, immigration clandestine, séparatisme sur fond d’ingérence étrangère)

Pour accomplir sa mission, l’analyste dispose de pouvoirs d’investigation énoncés aux termes du code monétaire et financier (droit de communication) et du code de sécurité intérieure (techniques de renseignement) mais également de différents soutiens techniques internes (datamining, intelligence artificielle). Il/elle appuie ses investigations sur des partenariats étroits avec la communauté du renseignement. Les dossiers/sujets de l’analyste relèveront au minimum d’une des thématiques suivantes : lutte contre l’ingérence et intérêts de la diplomatie française, lutte contre la prolifération, lutte contre la criminalité organisée transnationale (trafic de stupéfiants, immigration clandestine, traite des êtres humains).

Conditions d'exercice particulières

Habilitation secret-défense.

Description du profil recherché

Le/La titulaire du poste devra posséder :

- une bonne connaissance de la communauté du renseignement ;

- des capacités de rédaction et un esprit de synthèse poussés;

- une grande rigueur et le sens de l’organisation

- selon les thématiques au moins une des compétences suivantes : des connaissances géopolitiques et géographiques (Russie, Chine, Maghreb, Proche et Moyen-Orient, Afrique, Balkans, Caucase) la maîtrise d’une langue étrangère (russe, mandarin, arabe), une expérience réussie dans un service de renseignement ou dans un service d’enquête, la maîtrise des techniques d’investigations propres aux flux non bancarisés

Temps Plein

Oui

Compétences candidat

Compétences

  • CONNAISSANCES - Bureautique et outils collaboratifs
  • CONNAISSANCES - Droit/réglementation
  • SAVOIR-FAIRE - Analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Appliquer une règle, une procédure, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Expertiser
  • SAVOIR-FAIRE - Maîtriser les délais
  • SAVOIR-FAIRE - Mettre en œuvre une règle, une norme, une procédure, un protocole
  • SAVOIR-FAIRE - Prendre en compte un contexte, une contrainte, une complexité
  • SAVOIR-FAIRE - Rédiger
  • SAVOIR-ÊTRE - Avoir l'esprit d'équipe
  • SAVOIR-ÊTRE - Esprit de synthèse
  • SAVOIR-ÊTRE - Être autonome

Informations complémentaires

Management

Non

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Seine Saint-Denis (93)

Lieu d'affectation

  MONTREUIL

Renseignements et contact - Note : les candidatures se font obligatoirement depuis l'application

Date de vacance de l'emploi

01/01/2022

Personne ou service à contacter pour obtenir plus d'informations sur l'offre

rh.tracfin@finances.gouv.fr