DIRECCTE NORMANDIE : Chargé(e) de mission Protection des entreprises H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2021-3373  

Date de début de publication

14/01/2021

Date limite d'envoi des candidatures

01/03/2021

Documents requis pour postuler

cv
lettre de motivation

Directions et Services

Direction générale des entreprises (DGE)

Description du poste

Domaine fonctionnel et emploi

Élaboration et pilotage des politiques publiques - Responsable de projet

Intitulé du poste

DIRECCTE NORMANDIE : Chargé(e) de mission Protection des entreprises H/F

Cotation RIFSEEP

Cotation 3

Versant

Fonction publique de l'Etat

Catégorie

A

Statut du poste

Susceptible d'être vacant

Nature de l'emploi

Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels : art 4/6/6quater/6quinquies - loi n°84-16

Descriptif de l'employeur

 
Les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) sont des services déconcentrés communs au ministère de l’économie et des finances et au ministère du travail. En leur sein, le pôle entreprises, emploi et économie (3E) a pour responsabilités essentielles de décliner au niveau régional les politiques nationales de développement économique et de l’emploi. La réforme des services déconcentrés en charge du développement économique, engagée dans le cadre de la circulaire du Premier Ministre du 24 juillet 2018, conduit à la création d’un Service économique de l’État en région (SEER) rattaché au pôle 3E.


Sous pilotage fonctionnel de la Direction Générale des Entreprises et sous autorité du Préfet de Région, les SEER ont pour missions :
1. d’impulser et de décliner localement les politiques économiques de l’État autour de trois axes prioritaires : développer les filières stratégiques, soutenir l’innovation et la transformation numérique des entreprises, et protéger le tissu économique en accompagnant les difficultés d’entreprises ;
2. d’assurer au compte de la Direction Générale des Entreprises (DGE) une connaissance fine du tissu économique régional, des enjeux locaux et de l’impact local des différentes politiques économiques de l’État ;
3. de conseiller le Préfet de Région en matière économique et d’apporter si nécessaire son expertise aux Préfets de départements.



 

Descriptif de l'employeur (suite)

À cette fin les SEER assurent la coordination avec les autres services de l’État compétents en région, les opérateurs et les établissements publics et travaille en étroite collaboration avec le Conseil régional, les autres collectivités (dont les métropoles) et acteurs économiques. Les SEER animent un réseau d’interlocuteurs (chambres consulaires, organisations professionnelles, pôles de compétitivité…) et s’appuient sur les synergies avec les autres missions de la Direccte notamment en matière de mutations économiques, d’emploi-insertion et de formation professionnelle, au sein de l’unité régionale et dans les unités départementales.

Le SEER de la région Normandie est composé de 9 postes (pour un total de 8 ETP), dont un chef de service à temps partagé au secrétariat général pour les affaires régionales.

Description du poste

(Réf. int. : Norm-P3E-SEER-RENF- 002)

Afin de faire face à l'impact massif de la crise sanitaire sur l'économie, les effectifs des SEER sont renforcés autour de compétences techniques en matière d'accompagnement des entreprises en difficultés, et notamment du Commissaire aux Restructurations et à la Prévention des difficultés des entreprises (CRP). Sur ces dossiers, des points avec la Ministre déléguée chargée de l’industrie sont prévus.

Le CRP s’occupe en toute confidentialité de l’accompagnement des entreprises en difficulté, prioritairement industrielles et de plus de 50 salariés. Sur les dossiers de plus de 400 salariés, il effectue le lien avec le Comité Interministériel de Restructuration Industrielle (CIRI) mais aussi avec les cabinets ministériels ou l’administration centrale sur les dossiers à enjeux. Le CRP intervient de manière proactive dans toutes les phases des difficultés des entreprises, de la détection précoce jusqu’à un appui aux opérations de restructuration de l’entreprise, y compris lorsqu’une procédure est ouverte auprès du tribunal de commerce. Il est le garant de la cohérence des actions des autorités publiques par trois principales actions :
-il s’assure du bon déroulé des négociations financières ;
-il expertise le volet financier et industriel le dossier, pour s’assurer de la viabilité du dossier ;
-il représente les intérêts de l’État dans les dossiers (créances publiques, préservation d’actifs stratégiques).

Pour ce faire, le CRP mobilise et coordonne l’ensemble des acteurs nationaux et locaux des écosystèmes de traitement des difficultés des entreprises.

Dans ce cadre, Le titulaire du poste sera chargé du traitement de dossiers d’entreprises en difficulté ;


Le titulaire du poste assurera, sous l’autorité hiérarchique de l’adjoint au chef de service, la fonction de chargé de mission « protection des entreprises».

Le ou la titulaire du poste contribue à ce titre à l’ensemble des missions suivantes :

• La prévention des difficultés et le traitement des restructurations des entreprises industrielles, en lien CRP, conformément aux dispositions de la circulaire du 20 juin 2018 relative au dispositif d’accompagnement des entreprises en difficulté (il pourra être nommé « CRP adjoint ») ;

• La gestion de crises conjoncturelles, par la mise en place de dispositifs de continuité économique pour aider des entreprises impactées, comme cela a pu être mis en place par la Direccte dans le cadre des mouvements « gilets jaunes », de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen à l’automne 2019, des mouvements sociaux fin 2019-début 2020 et de la crise liée au Coronavirus au printemps 2020 ;

• Des campagnes spécifiques d’enquête et de diagnostic et le déploiement de plans d’actions pouvant être menés sur des filières en mutation économique, dans le cadre d’une action au niveau national ou d’initiatives régionales;


- Toute autre mission en lien avec la prévention et le traitement des difficultés des entreprises  

Conditions d'exercice particulières

La mission prend fin au plus tard le 30 novembre 2022

 

Déplacements fréquents

Permis B

Possibilité de réaliser une partie des activités en télétravail (dans le respect de la convention cadre du 07/12/2020)

 

Description du profil recherché

 

Le poste conviendrait à un candidat motivé par les métiers du développement économique, autonome, ayant le goût du travail collectif, des facilités relationnelles et des capacités d’animation de réunion et de réseau.

Une première expérience dans le développement économique ou des connaissances en économie et en analyse financière seraient appréciées.

Compétences candidat

Compétences

  • CONNAISSANCES - Droit/réglementation
  • CONNAISSANCES - Économie/finances
  • CONNAISSANCES - Environnement administratif, institutionnel et politique
  • CONNAISSANCES - Gestion budgétaire et comptable
  • SAVOIR-FAIRE - Analyser un projet, une démarche
  • SAVOIR-FAIRE - Expertiser
  • SAVOIR-FAIRE - Travailler en équipe
  • SAVOIR-ÊTRE - Avoir l'esprit d'équipe
  • SAVOIR-ETRE - Esprit d'initiative
  • SAVOIR-ÊTRE - Esprit de synthèse
  • SAVOIR-ÊTRE - Être autonome
  • SAVOIR-ÊTRE - Réactivité

Quotité de temps de travail

Quotité de temps de travail

Temps complet

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Normandie, Calvados (14)

Lieu d'affectation

  Hérouville St Clair

Renseignements et contact - Note : les candidatures se font obligatoirement depuis l'application

Date de vacance de l'emploi

01/01/2021

Personne ou service à contacter pour obtenir plus d'informations sur l'offre

E GALLERI, secrétaire générale, eliane.galleri@direccte.gouv.fr