Chef(fe) de projet "Expert technique et réglementaire Chimie, Eau et Biotechnologies" SI-SDCME-197 H/F

Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2023-14375  

Date de début de publication

12/12/2023

Date limite d'envoi des candidatures

30/06/2024

Documents requis pour postuler

CV et lettre de motivation

Directions et Services

Direction générale des entreprises (DGE)

Description du poste

Domaine et métier

Direction et pilotage des politiques publiques - Cadre - Experte chargée / Cadre - Expert chargé d'une politique transversale

Intitulé du poste

Chef(fe) de projet "Expert technique et réglementaire Chimie, Eau et Biotechnologies" SI-SDCME-197 H/F

Cotation RIFSEEP

Sans objet

Versant

Fonction publique de l'Etat

Catégorie

Catégorie A+ (Encadrement Supérieur - Autres emplois fonctionnels)

Statut du poste

Vacant

Nature de l'emploi

Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels

Descriptif de l'employeur

Au sein du Service de l’Industrie de la Direction Générale des Entreprises, la sous-direction de la chimie, des matériaux et des éco-industries (SDCME) propose, met en œuvre et évalue les politiques relatives aux industries chimiques et biotechnologiques, aux industries de matériaux et de première transformation de matériaux, aux secteurs des éco-industries (hors énergie), notamment ceux de l’eau et des déchets. Elle propose et défend des positions, des actions et des initiatives, au niveau national européen voire international, intéressant la production et les activités industrielles dans le domaine du développement durable et de l'économie circulaire. La sous-direction comporte 27 agents, dont 3 directeurs de projets.
La sous-direction est organisée en mode projet, notamment pour mener des missions à fort impact (pilotage de plans stratégiques, structuration d’offres industrielles en lien avec les filières, conception d’instruments de politique publique, organisation d’événements importants, …) à travers des équipes-projets placées sous la responsabilité de directeurs de projets qui s’appuient sur des chefs de projet pour le pilotage opérationnel.
Elle exerce aussi des missions structurelles (suivi sectoriel, suivi réglementaire, exercice des tutelles administratives, animation des services économiques de l’Etat en région, réponse aux courriers, …) .
La sous-direction pilote différents projets en lien avec les industries de son ressort.

Descriptif de l'employeur (suite)

Elle assure aussi le pilotage des comités stratégiques de filière eau, traitement et valorisation des déchets, mines et métallurgie, industries pour la construction, bois, chimie-matériaux.

Le poste de chef(fe) de projet proposé viendra renforcer l’équipe de la direction de projet Chimie, Eau et biotechnologie. Cette direction est composée d’une directrice de projet, de trois chefs de projet et de quatre chargés de mission répartis dans trois grands pôles :
- le pôle Chimie traite des sujets de décarbonation des industries de la chimie, de résilience de la chimie et de développement de cette industrie ;
- le pôle Biotechnologie aborde les sujets liés aux productions de biotechnologies, de bio-carburants et la gestion des approvisionnements en biomasse pour l’industrie ;
- le pôle Eau traite des sujets liés aux chaînes de valeur de l’industrie de l’eau (eau potable, assainissement, équipementiers). Il est également en charge du déploiement du volet industriel du Plan Eau pour la direction générale des entreprises (volet entreprise et volet filière).

Description du poste

A sa prise de fonction, le(la) chef(fe) de projet (CP) aura en charge les volets réglementaires de ces trois pôles, en particulier, dans le cadre du plan eau, le Gouvernement prévoit l’assouplissement du cadre réglementaire pour faciliter la réutilisation de l’eau sur les sites industriels, la réutilisation de l’eau étant un des leviers identifiés pour faciliter la diminution des prélèvements en eau dans l’industrie à horizon 2030 (objectif de diminuer de 10 % les prélèvements en eau dans l’industrie et d’accompagner 1000 projets industriels de réutilisation de l’eau).
Sur le volet Eau, les missions du CP consisteront notamment à :
- coordonner les travaux en interne DGE pour établir la position de la direction,
- représenter la DGE aux réunions interministérielles pour porter la position de la DGE sur les textes européens relatifs à la thématique de l’eau en cours de révision. En particulier, il s’agit de la déclinaison de la Directive Cadre sur l’Eau et de ses directives filles, des travaux sur la réglementation des matériaux entrant en contact avec l’eau potable, de l’évolution de la Directive sur les Eaux résiduaires Urbaines ;
- coordonner les travaux, en interne DGE, pour établir la position de la direction, représenter la DGE aux réunions interministérielles pour porter la position de la DGE visant à adapter le cadre réglementaire pour faciliter la réutilisation des eaux usées traitées sur les sites industriels et l’émergence de projets en lien avec industriels ;
- coordonner et participer aux travaux relatifs à la surveillance, à la mesure et aux traitements de PFAS dans l’eau.
Sur le volet Chimie, les missions du CP consisteront notamment :
- en lien avec la sous-direction de la politique industrielle (SDPI), proposer des évolutions du cadre réglementaire européen pour assurer une meilleure prise en compte des réglementations européennes pour les produits importés, en particulier l’impact de l’interdiction des PFAS dans l’environnement et sur les procédés industriels;
- en lien avec les équipes de la Direction de projet Economie Circulaire, participer l’élaboration de la réglementation relative au recyclage chimique, en particulier à la définition française et européenne de la notion de Mass Balance;

Le chef de projet ou la cheffe de projet devra également mener un projet structurant visant à établir un état des lieux sur le poids des normes françaises et européennes sur la compétitivité des entreprises de la filière chimie et proposer, le cas échéant, des leviers d’actions.
Le chef de projet ou la cheffe de projet aura vocation à jouer un rôle plus large de référent réglementaire sur l’ensemble des compétences de la direction de projet.
Les missions peuvent évoluer en fonction des priorités du service.

Conditions d'exercice particulières

Le(la) chef(fe) de projet exerce ses missions sous l’autorité du sous-directeur pour les projets qu’il ou elle pilote, sous l’autorité fonctionnelle du directeur de projets concerné, principalement la directrice de projet  « Chimie, eau et biotechnologie ». Pour le déroulement de carrière, les fonctions de chef de projet sont assimilées aux fonctions d’adjoint au chef de bureau.
Il est force de proposition pour initier, concevoir et mettre en œuvre des actions destinées à assurer la prise en compte des enjeux liés à la compétitivité de l’industrie chimique française dans l’élaboration des réglementations concernant le secteur chimique. ».

Il est amené à développer et entretenir des contacts quotidiens avec ces homologues des autres ministères, les industriels de la filière Eau et Chimie.
Il devra travailler en binôme et en forte interaction avec l’équipe de la direction de projet Chimie, Eau et Biotechnologies, en particulier la cheffe de projet en charge du pilotage du plan eau.
A ce titre, il ou elle doit détenir des qualités relationnelles fortes, des facultés d’écoute et un bon sens de la communication.
Le chef de projet ou la cheffe de projet pourra, le cas échéant, assurer le pilotage de projets portés par d’autres sous-directions ou d’autres services de la DGE.

Possibilité d’aménagement des horaires de travail et de télétravail.

Description du profil recherché

Le candidat dispose d’une culture réglementaire (connaissance du code de l'environnement) solide et faire preuve de polyvalence et d'adaptabilité. Si des compétences techniques en science sont un plus, elles ne sont pas un prérequis pour le poste, qui est avant tout un poste de d'expert technique et réglementaire.

Une expérience au sein des services déconcentrés de l’Etat, en particulier au sein des services des DREAL en charge du suivi des sites industriels serait un plus.

Des fortes appétences pour le travail en équipe seront demandées sur le poste, de même qu’une adaptabilité, les missions étant susceptibles d’évoluer en fonction des priorités de la sous-direction.

Temps Plein

Oui

Compétences candidat

Compétences

  • CONNAISSANCES - Conduite et gestion de projet
  • CONNAISSANCES - Droit/réglementation
  • CONNAISSANCES - Environnement administratif, institutionnel et politique
  • SAVOIR-FAIRE - Accompagner un changement, une réforme, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Animer une réunion
  • SAVOIR-FAIRE - Convaincre
  • SAVOIR-FAIRE - Élaborer une stratégie, une politique
  • SAVOIR-FAIRE - Expertiser
  • SAVOIR-FAIRE - Rédiger un acte juridique
  • SAVOIR-ÊTRE - Être autonome
  • SAVOIR-ÊTRE - Être diplomate
  • SAVOIR-ÊTRE - Réactivité

Niveau d'études min. souhaité

Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Niveau d'expérience min. requis

Confirmé

Langues

Anglais (Autonome)

Informations complémentaires

Fondement juridique du recrutement

Art. L332-2, 2°

Télétravail possible

Oui

Management

Non

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Paris (75)

Lieu d'affectation

139 rue de Bercy, 75012 Paris

Renseignements et contact - Note : les candidatures se font obligatoirement depuis l'application

Date de vacance de l'emploi

01/01/2024

Personne ou service à contacter pour obtenir plus d'informations sur l'offre

Marie-laure.wolf@finances.gouv.fr ; laura.grisat@finances.gouv.fr