ASN/DEU/JFD/Chargé(e) d'affaires - gestion de crise

Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2020-1733  

Date de début de publication

07/02/2020

Date limite d'envoi des candidatures

29/02/2020

Documents requis pour postuler

Lettre de motivation / Curriculum Vitae + Pièce d'identité

Description du poste

Domaine fonctionnel et emploi

Contrôle externe - Chargée/Chargé de la méthodologie et de l'appui au contrôle

Intitulé du poste

ASN/DEU/JFD/Chargé(e) d'affaires - gestion de crise

Cotation RIFSEEP

Cotation 2

Versant

Fonction publique de l'Etat

Catégorie

A

Statut du poste

Vacant

Nature de l'emploi

Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels : art 4/6/6quater/6quinquies - loi n°84-16

Descriptif de l'employeur

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés aux activités nucléaires. Elle contribue à l’information du public.

L’ASN est une Autorité administrative indépendante créée par la loi du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, dite « loi TSN ». Elle est dirigée par un collège de cinq membres, dont le président de l’ASN. Le collège conduit la réflexion de l’ASN en matière de contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection, définit la politique générale de l’ASN et prend les décisions majeures. Le directeur général de l’ASN organise et dirige les services centraux de l’ASN, implantés à Montrouge et Dijon, et les onze divisions territoriales de l’ASN. L’effectif total de l’ASN s’élève à 516 agents au 31/12/2018.

Descriptif de l'employeur (suite)

La direction de l'environnement et des situations d'urgence (DEU) de l’ASN est une direction transverse constituée de 18 agents organisés en deux bureaux :
-           le bureau de l’environnement et de la prévention des nuisances (BEN);
-           le bureau de la sécurité et de la préparation aux situations d’urgence (BSU).

Au sein de la DEU, le BSU est en charge de la préparation aux situations d’urgence et à la gestion de la phase post accidentelle et du contrôle des exploitants dans le domaine de la gestion de crise, ainsi que de l’implication de l’ASN dans la lutte contre les actes de malveillance.
Le BSU coordonne, en lien avec les autres administrations compétentes, les actions de l'ASN relatives à la définition et à la mise en œuvre de l’organisation de crise destinée à se préparer aux situations d’urgence radiologique et à la gestion de la phase post accidentelle, notamment via la participation aux exercices de crise nationaux.

Le BSU est en relation notamment avec le ministère de l’Intérieur (direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises), le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), le délégué à la sûreté nucléaire et à la radioprotection pour les activités et installations intéressant la défense (DSND), le ministère des affaires étrangères, le ministère de la santé, le ministère de l’agriculture, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), les préfectures et les exploitants nucléaires

Description du poste

Au sein de ce bureau, le titulaire du poste sera plus particulièrement chargé de :

contribuer à l’amélioration de l'organisation interne de crise de l’ASN et à la gestion de l’astreinte ;
participer aux exercices nationaux et internationaux (AIEA, AEN…) de crise et à leur préparation, puis élaborer leur retour d’expérience ;
contribuer à la réalisation de formations internes ou externes sur le thème de la gestion de crise ;
contribuer à l’élaboration de la doctrine de l’ASN concernant la gestion des situations d’urgence radiologique et la phase post accidentelle, notamment au regard des standards de référence internationaux (AIEA GSR Part 7, directives Euratom…).

En fonction de l’actualité du bureau, il pourra également être chargé de :

représenter la direction au sein de groupes de travail nationaux ou internationaux relatif à la préparation et à la réponse aux situations d’urgence (EP&R) et y promouvoir les travaux nationaux et les positions de l’ASN ;
contribuer au maintien opérationnel et à l’amélioration des outils du centre d’urgence de l’ASN (outils de l’AIEA, de l’UE…) ;
apporter un appui aux divisions territoriales de l’ASN ;
coordonner, piloter ou copiloter les inspections relatives aux plans d’urgence ou à l’organisation et aux moyens mis en œuvre en situation d’urgence ;
contribuer si nécessaire aux travaux du bureau sur les thématiques post-accidentelles.
 

Le candidat a vocation à devenir inspecteur de la sûreté nucléaire et suivra si nécessaire une formation spécifique à cet effet.

Le candidat sera amené à travailler en liaison avec les autres directions de l’ASN, les exploitants nucléaires, les ministères, les préfectures ainsi que les autorités de sûreté nucléaires étrangères, l’AIEA, l’UE et l’AEN.

Des déplacements en France et à l’étranger sont à prévoir.

Le candidat peut être amené à participer à la réponse de l’ASN aux situations d’urgence et a vocation à devenir équipier d’astreinte.

« Conformément à l’article R114-2 du Code de la sécurité intérieure modifié par le Décret n°2018-434 du 4 juin 2018  la  décision administrative de recrutement sera précédée d'une enquête administrative destinée à vérifier que le comportement de la personne intéressée n'est pas incompatible avec l'exercice des fonctions ou des missions envisagées ».

 

Conditions d'exercice particulières

Conformément à l’article L. 114-1 du code de la sécurité intérieure, le candidat est informé qu’une enquête administrative, destinée à vérifier que son comportement n'est pas incompatible avec l'exercice des fonctions ou des missions envisagées, sera réalisée préalablement à l’affectation ou l’embauche.

 

Cette enquête donne lieu à la consultation des traitements automatisés de données personnelles relevant de l'article 26 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, à l'exception des fichiers d'identification.

 

Description du profil recherché

Ce poste conviendrait tout particulièrement à ingénieur de l'industrie et des mines . Il est également ouvert aux agents d’autres corps techniques de la fonction publique disposant des compétences attendues et aux contractuels sous réserve qu’un profil de fonctionnaire ne soit pas retenu.

Le profil recherché est celui d’un candidat ayant des compétences avérées dans le domaine de la gestion de crise au sein des services de l’Etat.

A ce titre, une formation spécifique à la gestion de crise (Master gestion de crise ou équivalent) et/ou une expérience professionnelle réussie dans ce domaine, préférentiellement au sein des services de l’Etat, sont attendus de la part du candidat. Le candidat devra également être issu d’une formation d’école d’ingénieur ou universitaire de niveau BAC+5 ou équivalent.

Les compétences et qualités suivantes sont recherchées pour ce poste : un bon niveau en anglais, une grande rigueur ; un bon sens des relations humaines afin de pouvoir dialoguer avec des interlocuteurs variés tant en interne qu’en externe ; un bon esprit de synthèse ; des qualités rédactionnelles ; un bon esprit d’équipe.

Des compétences en sécurité/sûreté des installations nucléaires ne sont pas indispensables mais seront appréciées favorablement dans l’analyse de la candidature.  

 

Compétences candidat

Niveau d'études min. requis

Niveau I : Bac + 5 Master, diplôme d'ingénieur ou diplôme équivalent

Compétences

  • CONNAISSANCES - Contrôle, audit et évaluation
  • CONNAISSANCES - Environnement administratif, institutionnel et politique
  • CONNAISSANCES - Méthodes et techniques de contrôle
  • SAVOIR-FAIRE - Analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Appliquer une règle, une procédure, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Contrôler
  • SAVOIR-FAIRE - Expertiser
  • SAVOIR-FAIRE - Rédiger
  • SAVOIR-ÊTRE - Avoir l'esprit d'équipe
  • SAVOIR-ÊTRE - Être autonome
  • SAVOIR-ÊTRE - Être rigoureux

Quotité de temps de travail

Quotité de temps de travail

Temps complet

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Ile-de-France, Hauts-de-Seine (92)

Lieu d'affectation

15, rue Louis Lejeune - CS70013 - 92541 Montrouge Cedex

Renseignements et contact - Note : les candidatures se font obligatoirement depuis l'application

Date de vacance de l'emploi

01/02/2020